AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Mer 27 Fév - 16:44

En entendant la voix du châtain, il releva la tête en lui jetant un regard noir à celui-ci et grognant lorsqu’il passa sa main dans ses cheveux. Non, il n’avait négocié, il n’était pas vraiment doué pour ça. Mais au moins, il avait fait une bonne affaire parce que l’arme valait son prix. Même s’il était extrêmement élevé.

« - Pas vraiment négocier… maugréa-t-il faiblement. Et puis laisse mes cheveux tranquilles. Tu trouve pas qu’ils sont suffisamment décoiffés comme ça… »

Suivant son aîné, grognant à moitié en repensant à tout l’argent qu’il avait du payer, il se dit que les achats s’était terminé pour aujourd’hui. Et pour un petit moment encore. Vraiment c’était inhumain de faire une arme aussi chère… Le roux finit par regarder le plus vieux et remarqua que l’épée qu’il avait été l’ancienne.

« - Tu ne l’as pas acheté finalement ? Dommage… Enfin, tu semblais le connaître alors tu vas peut-être pouvoir le revoir et l’acheter plus tard. Moi, j’ai pas pu résister… Qui sait quand est-ce que j’en aurais retrouvé un comme ça… »

Continuant son chemin, il finit par s’arrêter en ne sentant plus le châtain à ses cotés et entendant celui-ci siffler. Le plus jeune se retourna et le regarda se mettre à hauteur de la cage où se trouvait un dragon. C’était d’ailleurs celui que Kintaro avait vu tout à l’heure et qui l’avait regardé. Bon, selon Kenya, il n’avait pas vraiment à craindre des dragons vu que celui-ci ne le considérait que comme une cible ou un jouet. Mais, il s’était fait tellement de fois attaqué par des dragons qu’il se méfiait légèrement d’eux maintenant.

Hanabi voyant qu’il n’allait pas partir tout de suite s’assit à ses cotés et le roux passa sa main sur sa tête, caressant doucement les plumes. L’aventurier aux yeux noisette rigola en voyant les yeux de chiots battus que fit le dragon quand Kenya commença à partir. Son rire s’accentua lorsque Kenya se retourna à nouveau vers elle semblant agacé. Finalement, il semblait que le châtain allait repartir avec un familier. En tout cas, le plus vieux semblait agacé par le vendeur. Ce qui pouvait se comprendre. Après tout Kenya était né près de la montagne des dragons et en savait surement plus que lui sur la manière dont on élevait un dragon. Surtout qu’il n’arrêtait pas de reprendre l’autre homme montrant son incompétence.

Kintaro sourit en voyant les deux ensemble, la dragonne, car c’était une femelle s’il avait bien entendu, semblait vraiment adorable. Peut-être qu’elle lui ferait changé d’avis sur ceux de son espèce, qui sait.


« - Alors tu as craqué finalement, plaisanta le roux. C’est vrai qu’elle est jolie. Et puis elle a l’air gentille… »

La dragonne tourna son regard vers lui zieutant ses cheveux rouges. Celui qu’elle observait plissa les yeux puis s’approcha du couple et tendit doucement sa main vers le museau. Pas de gestes brusques avec les animaux, n’avait cessé de lui répété son père durant sa jeunesse. Surtout des animaux aussi imprévisibles que les dragons. La créature blanche renifla doucement sa main puis frotta son museau contre, faisant apparaître un grand sourire sur le visage du roux. Elle la mordilla doucement ensuite mais Kintaro l’enleva lorsque la griffonne le poussa légerement.

« - Espèce de jalouse, Hanabi… Mais ne t’inquiètes pas, tu es la seule que j’aime, dit-il en s’accroupissait pour passer ses bras autour du cou de celle-ci. »

Il la caressa doucement puis se redressa en rigolant lorsqu’elle envoya un regard qui semblait dire « touche à mon maître et je te mange » à la dragonne. Le roux ne changerait pas son familier et puis de toute façon, il l’aimait comme ça.

« - Tu vas l’appeler comment ? Demanda-t-il au châtain curieux. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Mer 27 Fév - 17:35

Le plus jeune n'avait pas tord, il avait bien fait de prendre cet arc maintenant car oui si il faut il ne l'aurait jamais retrouvé, certaines pièces étaient uniques ou en fin de série en quelque sorte et donc avec sa chance il n'en n'aurait probablement jamais retrouvé, bon ensuite le châtain n'y connaissait rien en arc, ce n'était qu'une supposition mais il ne pensait pas être dans le faux, pour son épée il savait bien qu'elle était une fin de série, de nouvelles sortiraient d'ici peu de temps et donc celle-ci deviendrait en quelque sorte démodé et le prix risquerait de baissé d'ici là et à ce moment là il pourrait surement se l'acheté, bien que maintenant il n'avait plus d'économies, un peu plus que ce qu'il avait besoin pour vivre mais maintenant il avait une petite fifille avec lui et sa coûter chère nourrir un dragon il fallait bien le reconnaître, au moins le temps qu'elle apprenne à chassé toute seul comme une grande, contrairement à ce que des amateurs comme ce vendeurs pensés et bien les dragon d'air n'étaient pas des végétariens et ne crachaient pas de feu non plus, espèce d'abrutit! Ils pouvaient faire pleuvoir ou déclenché des rafales de vent jeune puis créer quand ils seraient plus grand des ouragans et des grand orage, mais ça sa ne serait pas avant au moins un ans pour que sa soit autre chose que des bourrasques violentes!

Kin-chan semblait la trouvait jolis et Kenya confirma d'un signe de tête, oui il avait flanché comme un idiot, mais qu'importe il n'était pas déçut, après tout elle semblait l'avoir choisit lui et pas quelqu'un d'autres. Oui elle semblait gentille mais c'était typique des dragons d'air sympathiques, gentils et curieux, pas orgueilleux pour un sous ni colérique, à moins que le propriétaire le sois, la miss risquait de devenir caractériel ou capricieuse si elle le copier de bout en bout Hanabi semblaient jalouse de voir que Kin-chan s'intéressait à la petite nouvelle de leurs bande improvisé, a oui quand même jalouse à ce point là, alors que la dragonne semblait intriguer par elle, sa se voyait à son regard, mais valait il mieux ne pas la laissé aller jouer avec, sa allait mal finir cette histoire. Kenya enfila son long gant en cuir et caressa sa petite chérie, un nom? Pas faux il fallait lui en trouvait un.


"Je sais pas trop, Hime, ouais tu vas être ma princesse, au prix ou tu m'as coûté tu peux qu'en être une." Annonça Kenya en souriant.

Le plus âgé déposa un baisé sur le museau de sa nouvelle petite chérie qui continua de se frotter à son visage en poussant des petits cris aigus et pas très agréable, il fallait bien qu'elle s'entraîne pour quand elle serait grande et aurait du coffre!Ses cris semblaient déranger quelques passant mais un seul regard de Kenya les fit partir, qu'ils ne s'amuse même pas à venir s'en plaindre, pauvre bête qui était en cage depuis sa naissance! Le châtain sourit et gratta derrière l'oreille de la griffone et recommença à avancer dans le marché, il ne pouvait s'empêcher de grattouillé sa petite chérie, sa mère le lui avait dit, quand tu aura un familier tu seras gaga tu verras, et il avait nier frénétiquement mais maintenant il ne pouvait qu'être d'accord avec elle, il lui enverrait un message pour lui dire, tu avais raison maman! Il s'arrêta sur quelques stand, beaucoup de d'habits et d'équipement basique, ou trop complexe pour un aventurier débutant et non confirmé. Des armures de dingues, des armes imposantes et beaucoup d'objets de mage, oh ces parchemins!!!

"Si tu vois des parchemins d'élémentaliste dis le moi." Demanda Kenya en regardant à sa droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Mer 27 Fév - 18:34

« - Oui, c’est un très beau nom. Et puis sa lui va bien je trouve, sourit Kintaro »

Ils recommencèrent à avancer tous ensemble, la griffonne se plaçant entre les deux hommes, ce qui fit pouffer de rire le plus jeune. Vraiment, cela devenait ridicule. En tous cas, Kenya semblait complètement fou de son nouvel animal, la cajolant. Et celle-ci semblait folle de joie. La pauvre qui avait surement du être dans cette cage depuis sa naissance. Vraiment cela agacait le roux de voir des animaux traiter ainsi. En tous cas, cela faisait plaisir de voir l’entente entre le maître et son nouveau familier. Il semblerait que le phénix tant rêvé ne soit passer à la trappe. Mais en même temps, il ne fallait pas se baser sur un rêve pour choisir son familier. Le roux estimait que cela devait se faire naturellement.

Passant ces doigts dans les plumes de son propre familier, il la caressa tendrement alors qu’ils marchaient, observant les alentours. Il tourna ensuite son regard vers Kenya lorsque celui-ci lui parla.


« - Des parchemins d’élémentaliste, ok, je vais t’en trouvai sans problème, s’exclama le plus jeune, recherchant autour de lui. Euh… Attends… C’est quoi des parchemins d’élémantaliste ? »

Il rougit légèrement. Oui, il savait qu’il avait l’air stupide à dire qu’il allait en trouver alors qu’il ne savait même pas ce que c’était. Kenya allait surement se moquer de lui et il n’aurait pas totalement tord. Après l’explication de son compagnon de voyage, il se mit à la recherche des fameux parchemins. Il s’arrêta soudainement et releva la tête humant l’air. L’eau à la bouche, il se dirigea en direction de la bonne odeur qu’il sentait et finit par arriver à un stand de nourriture. Ca tombait bien, il avait un petit creux. Après s’être commandé quelque chose, le roux repartit à son exploration et il finit par trouver ce que Kenya souhaitait. Lui faisant signe, il le laissa ensuite décider si oui ou non, il allait acheter ces fameux parchemins.

Les deux aventuriers finirent par s’éloigner de l’étalage et Kintaro soupira. Après tout, ils s’étaient retrouvés ensemble grâce à la quête de la muse et avaient fini par sympathiser. Mais ils allaient sans doute devoir bientôt se séparer. Et ça le rendait légèrement triste. Il s’y était attaché à ce grand châtain et le plus jeune ne voulait pas vraiment le quitter. Pour une fois qu’il se faisait un ami que Hanabi acceptait et ne chassait pas. Le roux aurait bien continuait sa route avec lui mais il n’était pas sûr que celui-ci l’accepte en temps que compagnon de route. D’après ce qu’il avait pu voir Kenya était plutôt un solitaire.

« - Maintenant que la muse est attrapé… Tu vas faire quoi ? Interrogea l’aventurier aux yeux noisette. »

De toute façon, a quoi sa lui servait de savoir sa vu qu’il n’oserait pas lui demandait s’il pouvait venir avec lui. Vraiment, ils ne se connaissaient que depuis peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Mer 27 Fév - 19:22

Vu que le jeune Oshitari n'avait pas trouvé d'épée élémentaire il lui fallait au moins un parchemin ou deux supplémentaires, histoire de pouvoir utiliser un peu plus encore sans trop avoir à s'entraîné quelques sorts de son élément naturel qu'était l'air. Sa ne pourrait que lui être utile, et puis les parchemins c'étaient plus pratique que de grillé une feuille de papiers à chaque fois, il suffisait d'appuyé avec sa main sur le cercle avec l'épée dans l'autre main pour que le don fusionne avec l'arme, ou juste d'appuyé avec la main dessus pour que le pouvoir ce déclenche tout seul autour de lui, pas besoin de connaître d’incantation ou quoi que se soit dans le genre et ça c'était vraiment bien pratique, mais un jour il prendrait carrément un mois pour apprendre avec un mage expérimenté, sa pouvait toujours servir, dire à un clients, je suis aussi élémentaliste et bien sa faisait très professionnel et les gens avaient plus facilement confiance que quand quelqu'un était un simple aventurier avec une épée. A présent qu'il avait une autre bouche à nourrir il devait prendre plus de quête, qu'elles soient nul ou non!

Le plus jeune semblait motivé quand au fait de lui trouver les parchemins, mais ne savait pas à quoi sa pouvait bien ressemblé, comment lui expliqué, des rouleau de papiers qui avaient un air magique? Non sa ne serait pas très précis, Kenya lui même n'en n'avait pas vu souvent et encore pas de prés, ce n'était pas courent dans son village ou les gens étaient plus des dragonniers que des mages. En général ils étaient enroulé autour d'un morceau d'un métal brillant voir doré pour les plus chères, ils avaient tous des inscriptions sur le dessus afin que l'on puisse reconnaître l'élément auquel ils étaient rattacher, mais il fallait que le châtain se rappel du signe de l'air, une flamme pour le feu, une feuille pour la terre, une goûte d'eau pour l'eau évidement, un éclair pour la foudre, un flocon pour la glace et....... Mais bien sur, imbécile d'avoir oublier quelque chose d'aussi basique, honte à lui!


"Un parchemin avec sur le dessus trois vagues. Sa symbolise le vent." Expliqua le châtain.

L'aventurier aux yeux bleu ne pouvait pas non plus trop préciser vu que chaque parchemin était différents et que lui même n'en n'ayant pas vu beaucoup il ne pouvait pas en dire plus. Mais en une heure de marche ce fut trouvé, le châtain remercia le rouge et partit devant le stand, o oui il allait trouver son bonheur ici même, il y en avait beaucoup de différents et à tout les prix, qu'importe que la base soit en or ce n'était pas la priorité du garçon, du bois suffirait amplement, il y ferait attention voila tout. Après une demi heure à farfouillé il trouva son bonheur avec trois nouveau parchemins de vent, sa dragonne les reniflé et les adopté ou non, elle avait du flair et puis si elle n'adoptait pas ces parchemins qui représentaient son éléments c'était qu'il y avait un soucis et un gros. Il revint donc vers le plus jeune qui c'était prit à manger, pas bête sa chérie devait aussi avoir faim. En marchant le plus jeune lui posa une question. Et Kenya s'arrêta sur un stand de viande, il en prit beaucoup pour lui et sa chérie, le sac dans les bras il reprit sa route en réfléchissant.

"Qu(est ce que je vais faire maintenant?............ Attend je réfléchit." Sourit le plus vieux.

Il était vrai que maintenant que cette foutue muse avait été attrapé Kenya ne savait pas trop ce qu'il allait faire, à la base il comptait chercher des quêtes peut être dans un autre continent, mais maintenant qu'il avait une petite compagne il devait voir autrement les choses, peut être rentrée chez lui pour pouvoir élevé sa petite chérie dans un endroit adapté avec des entraîneurs des vrais, oui et puis pendant un ans elle allait avoir besoin d'un entraînement rigoureux pour qu'elle puisse se développer correctement. Oui sa serait la meilleur chose à faire surement, tout en réfléchissant le châtain nourrissait sa petite puce qui avait vraiment faim, il la nourrissait pas ou quoi l'autre nase?!

"Je pense rentré chez moi, pour élevé ma chérie correctement, vu que en un an elle va atteindre la moitié de sa taille adulte." Expliqua Kenya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Mer 27 Fév - 20:52

Kintaro hocha la tête en entendant le futur programme du châtain. Se placant devant lui, il s’arrêta stoppant ainsi leur marche. Il ouvrit et ferma la bouche, essayant de lui demander s’il pouvait l’accompagner. Il recommença son manège puis finit par abandonner. Vu qu’ils allaient devoir se séparer, Kintaro préférait que cela soit fait le plus rapidement possible. Car il commençait vraiment à s’attacher à l’autre aventurier et plus il attendrait plus se serait dur pour lui de le quitter.

« - Alors… C’est ici que nos chemins se séparent… soupira-t-il. Dommage, je t’aimais bien… Mais j’ai moi-même encore beaucoup à apprendre… Et à voir également… Je voulais te remercier pour ces deux jours avec toi… Trois si on compte la forêt… Donc voila… Avec un peu de chance, on se reverra plus tard et on rigolera ensemble à ces souvenirs. Maintenant, je te dis au revoir… »

Il lui embrassa la joue pour le remercia puis après l’avoir regardé en rougissant, il s’enfuit en courant. Priorité absolue, sortir du village. Slalomant entre les gens, le roux finit par trouver la sortie. Hanabi qui était sorti par la voie des airs, se posa à ses cotés et avec un petit cri, l’invita à monter sur son dos. S’installant, l’aventurier s’agrippa aux plumes lorsque la griffonne prit son envol. Le jeune se dit finalement que, oui, peut-être que le châtain lui plaisait. C’était l’une des premières fois qu’il s’attachait aussi facilement et rapidement à quelqu’un. Soupirant, il se dit que de toute façon, sa y est il était parti et que ça ne servait à rien de penser à ce qui aurait pu arriver. Surtout qu’il n’y avait quasiment aucune chance qu’ils ne se revoient. Il ne regretta qu’une seule chose. Ne pas avoir posé ses lèvres sur celle de Kenya plutôt que sur sa joue. Il se demandait quel goût elles avaient… Secouant la tête, il sortit de ses pensées et regarda en face de lui. Il fallait qu’il se concentre sur ce qu’il avait à faire.

Déjà améliorer ce qu’il savait faire, c’est-à-dire maîtriser totalement l’utilisation de son instinct et celle de son arc. Ensuite apprendre à se battre avec les deux dagues qu’il avait achetées. Pour cela, il pouvait demander à sa maman adorée. Et peut-être qu’il pourrait découvrir son élément. Le fait de voir la maîtrise, certes minime du châtain lui donnait envie d’apprendre cela aussi. Et puis, toutes les compétences qu’ils pouvaient obtenir étaient utiles. Et il continuerait bien évidemment sa recherche de quêtes. Car plus le roux en ferait plus il obtiendrait l’expérience nécessaire pour en faire des meilleures. Ouep, c’était un bon programme.


« - Direction la maison, ma belle, dit-il à son familier. Nous allons pousser au maximum notre entraînement. Nous avons encore beaucoup à apprendre. »

La griffonne poussa un cri virant en direction du village de son maître. Kintaro lui faisait confiance pour cela, elle avait un meilleur sens de l’orientation. Il nota d’ailleurs dans un coin de sa tête d’apprendre à lire une carte. Même si c’était chiant au possible, cela était utile. Et il en avait vraiment besoin.

Comme il l’avait prévu, une fois rentré chez lui, il s’attela à l’apprentissage de ses armes avec sa mère qui si elle était surpris de le voir aussi sérieux était fière de lui. Elle se demandait ce qu’il s’était passé pendant cette quête. Mais son fils gardait la bouche hermétiquement close. Il s’entraîna dur, renforçant encore ses liens, si c’était possible avec Hanabi. Il apprit pendant cette année que son élément était la terre. C’est vrai qu’en y réfléchissant bien, sa lui correspondait. Vu qu’il utilisait beaucoup son coté animal, il était certain que ce n’aurait pas pu être l’eau ou l’air. Il était un félin après tout. Ouep, la terre lui allait bien.

Occupé entre son apprentissage et ses quêtes, l’aventurier aux yeux noisette n’avait plus le temps pour avoir des aventures avec qui que ce soit. Pourtant ce n’était pas les demandes qui manquaient. Mais il n’avait pas vraiment la tête à ça. Et puis, malgré le temps qui passait, l’aventurier n’oublia pas le châtain.

Un an passa, et un jour, alors qu’il s’entraînait au tir à l’arc, sa mère arriva vers lui en courant, une feuille dans les mains.

« - Mon chéri d’amour !!! s’écria-t-elle.
- M’maaaaan !
- Désolé, sourit-elle. Je t’ai trouvé une nouvelle quête. Et cette fois, je te promet que tu ne vas pas la finir rapidement celle-là. C’est THE quête à ne pas rater. Vraiment si j’étais encore une aventurière je n’hésiterai absolument pas. »

Kintaro regarda sa mère en haussant un sourcil et récupéra la feuille. Un immense sourire apparut sur ses lèvres et il se dit qu’il allait vraiment s’amuser. Franchement, aller récupérer un objet, passé de génération en génération dans la famille qui proposait la quête, volé dans un château démoniaque gardé par des créatures de toute sorte. Et puis ce n’était pas un château dé-mo-nia-que pour rien. Vraiment, cela allait être drôle. Et très instructif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Mer 27 Fév - 22:03

Le plus jeune des deux aventurier ne décrivit pas quel était son projet futur à lui, il n'y avait peut être pas spécialement réfléchit, aimait il peut être improvisé chaque jours qui s'offrait à lui? C'était un style de vie comme une autre, ce n'était pas trop son truc à lui, il aimait savoir ou il allait et pourquoi il y allait. Le châtain observa le plus jeune se stopper devant lui et tenta de lui dire quelque chose, qu'avait il d'un coup comme ça? Un soucis? Il voulait un peu de viande cuite lui aussi? Mais non ce fut tout autre, il lui disait au revoir en le remerciant pour leurs trois jours de voyage ensemble en comptant celui dans la forêt à la recherche de la muse. Que lui prenait il d'un seul coup? Oui il allait rentré chez lui mais pas obligatoirement maintenant de suite dans la seconde, ce n'était pas son but que de dire adieu au plus jeune maintenant. Il était sur le cul totalement en sentant les lèvres sur sa joue car la petite tornade rouge partit en courent comme un voleur juste après ce geste tendre.

Au fond le châtain était très déçut, ce n'était pas une façon de dire au revoir à quelqu'un! Quand il le verrait lors d'une prochaine quête, si sa devait arrivé, il lui sonnerait les oreilles et méchamment en plus, ce n'était pas polis de partir comme un vulgaire voleur, sans lui laissé le temps de répondre quoi que se soit! Qu'importe il était sur de le revoir, l'instinct comme dirait son père. Kenya décida de resté un peu dans la ville pour se trouvais une quête, peut être que le vieux bouc de l'épée lui en donnerait une, il avait vu qu'il n'avait pas de garde pour évité les voleurs de lui voler des objets sur son stand, sa pourrait peut être l'intéressait. une fois devant le stand le vielle homme sourit en pensant que le plus jeune venait pour lui prendre l'épée mais ne fut pas déçut d'entendre la proposition de celui-ci et ajouta même que si celui-ci l'escortait durant le trajet de retour au village dans une semaine, il lui vendrait l'épée pour une bouchée de pain à la sortie, il serait nourrit logé durant la quête, et bien d'accord! Il y gagnait et de loin, surtout qu'il comptait rentré chez dans son village.

Durant une semaine le châtain joua les chiens de chasse avec sa petite dragonne et au bout de deux mois ils furent rentrée chez eux avec le vieux bouc. Il espéra pendant tout le trajet, croisé Kin-chan pour pouvoir l'engueuler bien comme il fallait et lui rendre au moins son bisou sur la joue, il aimait bien ça. Son entraînement commença donc avec un expert dragon du village, demandait par tous et heureusement par chance il était un ami de son père et lui enseigna donc tout ce qu'il devait savoir gratuitement. Ses parents furent fou de joie et surtout son petit frère, de le voir revenir pour une durée de un ans. Après son professeur jugea qu'il serait apte à partir en mission avec sa princesse adoré.

La tenue vestimentaire de Kenya changea légèrement, pantalon et botte en cuir noir, simple haut sans manche blanc avec une veste en cuir marron sans manche aussi avec une capuches, sans oublier ces gants en cuir marron eux aussi lui arrivant juste en dessous des coudes, le col haut, le cuir sa protéger mieux dans les air que le simple tissus. Sa sacoche en cuir marron en bandoulière ne le quitté jamais tout comme son épée accrocher dans son dos contrairement à autre fois. Les femmes lui tournaient encore plus autour depuis ce changement de style et il ne se gênait pas pour en profité. Sa Hime avait grandit et avait atteins plus de la moitié de sa taille adulte, trois mètre de haut pour six de long la queue comprise, une magnifique beauté caractériel tout comme son maître. Kenya était en pleins vol sur le dos de sa chérie d'amour quand il entendit un sifflement, son professeur dragonnier le rappelait au sol. Le duo descendit pour finalement se posait en douceur.


"Kenya j'ai une quête pour toi, tu es prêt pour une vraie quête d'homme." Annonça l'homme en tendant le papiers.
"Il était tans, à vingt et un ans. J'ai la flegme de lire, c'est quoi?" Demanda Kenya en attrapant le parchemin toujours sur le dos de sa chérie.
"Un voleur à prit un objet ancestrale à une richissime famille sur la cote, il faut récupéré l'objet dans un château démoniaque." Répondit l'homme en souriant.

Kenya hurla un grand yes enthousiaste suivit par un cris de la dragonne folle de joie de pouvoir allé faire enfin une vraie aventure. Le maître expliqua que la quête n'était pas en libre service, qu'elle avait été envoyer aux gens que la famille connaissait déjà, il la lui laisser, se sentant trop vieux a cinquante cinq ans pour la faire, donc il n'y aurait pas affluence mais il fallait se pressé quand même. Le châtain annonça qu'il allait faire son sac et partirait directement. l'homme envoya donc un message de son cotés pour dire que son élève arriverait pour accepté la quête, qu'ils lui garde une place, seul deux personnes seraient gardé pour la faire, sinon sa ferait trop pour une simple récupération d'objet. Kenya fit donc ce qu'il dit, prit ses affaire et un simple au revoir bref à sa famille, disant être trop pressé pour sa nouvelle quête de folie, Hime était folle de joie et volait dans tout les sens en l'attendant. Tout deux partirent donc par la voix des air en direction de la plus grande ville portuaire du continent, on lui avait dit que le château était sur une falaise et serait donc reconnaissable car elle surplombé la ville, parfait Hime allait vite le trouvait du coup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Mer 27 Fév - 22:56

En voyant son sourire, sa mère comprit immédiatement que oui, il l’acceptait cette quête. Elle partit donc à l’intérieur de la maison, pour envoyer un message. Parce que même s’il n’y aurait pas beaucoup de monde à se précipiter, privilège donné par le fait qu’elle connaissait la famille, il fallait quand même les prévenir. Kintaro rangea son arc et la suivit pour se préparer au voyage. Il fit rapidement un sac avec des provisions et alla se changea. Hop, un pantacourt noir et un ceinture où il passa ses fourreaux pour ses dagues, les plaçant de chaque coté de sa taille. Des chaussures et une veste assez longue sans manche de la même couleur que ses cheveux, ouverte sur son débardeur noir. Malgré le fait que ça le désignait comme cible pour les dragons, il n’avait pas abandonné sa couleur. Passant sa main dans ses cheveux couleur sang, il se dit qu’il faudrait peut-être qu’ils se les coupent un jour. Parce qu’ils commençaient franchement à devenir longs. Sa mère lui disait qu’avec sa touffe de cheveux, il ressemblait à un lion. C’est vrai que ceux-ci ressemblait à une crinière. Enfin, il verrait ça en rentrant. S’étant rapprochés de son animal intérieur, qui était en fait un tigre, ses yeux s’étaient légèrement éclairci, prenant un léger teinte jaune. Il ne manquait plus que l’iris fendu et il aurait réellement un regard félin.

Une fois prêt, son arc, son carquois et son léger sac sur le dos, il sortit et siffla longuement. Un puissant cri se fit entendre en retour et Hanabi se posa face à lui. Celle-ci n’avait pas vraiment changé, juste un peu plus grand encore. Tout comme toutes les créatures dites magique, elle avait une longue vie. Et contrairement au dragon qui grandissait assez rapidement, la croissance des griffons étaient plus longue. Le plus grand connu faisait la taille d’un grand cheval. Hanabi qui avait autrefois sa tête un peu en dessous de sa poitrine l’avait aujourd’hui jusqu’à son épaule. Toujours ses plumes couleur or, son pelage de la même teinte et ses yeux intelligents marrons foncés. L’avant de l’aigle avec son bec pointu et ses serres griffues. L’arrière du lion, avec ses pattes puissantes, sa queue se balançant tranquillement derrière elle. Souriant tendrement à son familier, Kintaro lui caressa la tête puis monta derrière ses immenses ailes. Heureusement qu’elle avait grandi parce qu’il avait lui-même encore gagné plusieurs centimètres et s’était épaissi. Cela aurait été dommage qu’elle ne puisse plus le porter.

Hanabi ouvrit ses ailes et s’envola. Ouvrant les bras, Kintaro inspira l’air qui lui arrivait en pleine figure. Qu’est-ce qu’il aimait voler… Il finit par se remettre comme il fallait, les doigts tenant délicatement les plumes. Sa griffonne ne le ferait pas tomber, il le savait mais il aimait avoir ce contact avec elle quand ils volaient ensemble. Penchant doucement sur le coté, Hanabi prit la direction de la ville où se trouvait la famille commanditaire de la quête. Alternant vols, pause pendant lequel ils mangeaient et course àpied pour permettre à son familier de reposer ses ailes, ils finirent par arriver à leur destination. Kintaro sourit en voyant le dragon qui se trouvait déjà là. Un dragon d’air. La dernière fois qu’il en avait croisé un, c’était un bébé qui venait d’être adopté par Kenya, l’aventurier qu’il avait rencontré l’année précédente. Hanabi replia ses ailes et posa ses pattes à terre doucement. Descendant de son dos, le roux regarda l’autre animal qui rugit le faisant sursauter légèrement. Celle-ci s’approcha de lui pour le sentir puis finit par frotter son museau contre sa tête. Non… Se pourrait-il qu’il s’agisse d’Hime… ?


« - C’est toi, Hime ? demanda le roux ne croyant pas en sa chance. »

Car si elle était ici, cela signifiait que Kenya n’était pas loin. Le roux grimaça légèrement en sentant qu’il allait se faire engueuler par le châtain. Après tout, il était parti comme un voleur. Mais il savait que s’il ne l’avait pas fait à ce moment, il ne l’aurait jamais fait. Il s’était beaucoup trop attaché à l’autre aventurier… Secouant la tête, il frappa à la porte de l’immense demeure. Quelqu’un vint lui ouvrit et l’emmena jusqu’à une pièce, ouvrant la porte, il annonça son arrivée. L’aventurier rentra dans ce qui semblat être un salon et son souffle se bloqua en voyant l’autre personne présente. Oui, il s’agissait bien d’Hime à l’extérieur. Car devant ses yeux se tenait…

« - Kenya… murmura-t-il. »

Vraiment, malgré le faible pourcentage de le revoir un jour, il se tenait devant lui. Ne sachant pas comment réagir, il finit par se décider à saluer le châtain.

« - Salut, Kenya ! S’exclama-t-il. Ca fait longtemps ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Jeu 28 Fév - 10:26

Une fois sur le dos de la petite chérie à poile et à plume le décollage fut immédiat, ils avaient apprit à voler ensemble depuis le temps, dès qu'elle fut assez forte pour pouvoir soutenir le poids de son propriétaire adoré, et au début ce ne fut pas évident, il ne devait pas s'agrippé aux poiles de la fourrure si douce de sa chère princesse pour ne pas lui faire mal et avait donc du apprendre à tenir par la force des jambes, en tassant son centre de gravité et à surtout appuyé ces mains pour avoir un minimum de stabilité sans s'agrippé et ce fut la chose la plus dur, un dragon n'était pas simple de base et ceux d'air encore moins pour se tenir dessus, ils avaient des mouvements beaucoup plus fluides et rapide que les dragons de feu qui volaient comme des gros balo lents et inutiles, mouvement vif et écart brusque, un amateur ne pouvait pas en monter un comme ça d'un bloc, les chutes avaient étaient nombreuses bien que sans gravité heureusement, son professeur le suivant sur son dragon de feu histoire que son élève ne meurs pas lors de son baptême de l'air. Ils avaient mit du temps mais y était ils pouvaient volé en harmonie total sans que la dragonne ait peur de faire tombé son maître et que lui ne lui fasse mal par peur de la chute.

Ce qui était pratique avec Hime c'était qu'elle se nourrissait de viande oui, mais celle des oiseaux ne la dérangeait pas du tout bien au contraire et donc pendant le trajet elle chassait son déjeuner, laissant Kenya prendre le soin et le temps de déplumé les animaux, il ne voulait pas que sa fifille adoré s'étouffe non mais oh, ils ne faisaient des pauses que pour qu'elle puisse dormir et encore ce n'était pas longtemps, aimant trop les balades pour faire la grâce matinée, le châtain lui dormait sur elle pendant le vol de temps en temps et elle faisait donc un peu plus attention à ne pas le faire tomber.Pendant le trajet Kenya regardait le paysage pour le peu qu'il voyait car volant au dessus des nuages il n'observait pas grand chose, à part au loin le pic solitaire qui était le plus haut du monde et passait bien au dessus des nuages. Mais au bout d'une petite semaine au lieu de trois mois à pied la dragonne descendit en altitude afin de voir la ville. Kenya sourit en volant au dessus des toits, elle était magnifique, il était dix heure du matin d'après l'horloge de la grande église et tout le monde était en pleins activité. Les pierres blanches faisaient ressortir toute la luminosité du soleil et les toits rouge n'en ressortaient que plus vif, sans oublier tout les arbres dispersés ici et là, après tout les premières forêt ne se trouvaient qu'a trois jours de marche de la ville. Le château quand à lui était tout en hauteur en haut de la falaise surplombant la ville portuaire. Hime se posa devant la grande porte et laissa son propriétaire descendre.


"Reste là ma puce, j'en ais pas pour longtemps." Annonça Kenya en embrassant le visage de sa chérie.

Le jeune homme à présent dragonnier reconnue frappa à la grande porte et pénétra dans l'enceinte du grand palais, c'était dingue que même l'intérieur soit si clair, merci les fenêtres et surtout les puis de lumières ici et là, décoration sobre, pas étonnant ils n'étaient pas seigneurs ces gens là, juste la famille qui avait battit la ville, les gens les voyaient comme des rois et des reines mais en réalités ils n'étaient que simple habitant ayant une maison plus grande, c'était ce que lui avait raconté son maître en tout cas, finalement ils avaient accepté à l'usure et prendre les décisions importantes pour les habitants, des gens humble à ce point là sa existait encore de nos jours? Dingue, même lui aurait prit un peu la grosse tête! La salle principal était un grand salon, chaud et confortable, sympas la décoration! Le maître des lieu arriva finalement, un gentil papy qui semblait bien en forme pour son âge suivit de son fils avec leurs femmes respectives et une ribambelle de gosses, Kenya les compta, trente! Mais ils étaient productif dans la famille. La jeune femme sourit en voyant sa tête expliqua qu'elle faisait l'école aux enfants entre huit et douze ans de toute la ville, d'accord, ceci expliquait cela! Les enfants partirent le maître des lieu lui expliqua la situation. L'une des dix pierre répartis dans le monde lui appartenait, ces pierres légendaires qui seraient d'après les histoires pour enfants des oeufs fossilisé d'animaux mythique mais disparus, il voulait donc le récupéré, ce qui était normal. La personne devait l'avoir volé pour tenté de le faire éclore et surement tenté de dominé le monde avec, cliché mais efficace comme plan diabolique.

Soudain une voix se fit entendre et Kenya se tourna directement. Que faisait il ici? Et il osait arrivé vers lui le sourire aux lèvres, non mais il allait lui payé ça, de l'avoir planté comme un idiot pas fini en pleins milieu d'un marché en se barrant comme un voleur! Le châtain lui sourit donc et le laissa approché, saleté de gosse! Quand il fut à porté de main son sourire s'enleva et il passa son bras autour du cou du plus jeune et lui frottant le dessus du crâne avec son poing, non mais sa allait pas se passé comme ça leurs retrouvailles!


"Sa faisait longtemps!? C'est tout ce que tu as à dire sale gosse?! Et un désolé de t'avoir lâché sa te tuerais surement!?" Engueula Kenya en continuant sa torture.

Comme si il allait pouvoir ne pas lui faire payé! Le dragonnier soupira et lâcha finalement Kintaro. Sur ce soupir il sourit et partit en dehors du château, il n'allait pas faire le résumé de l'histoire lui même, non c'était au maître des lieux de le faire, lui avait accepté la mission de toute façon et venait de pardonner au plus jeune, il fallait juste qu'il tape sa crise voila tout. C'était mieux dehors que dedans. Kenya arriva donc dans la cours extérieur et siffla pour que sa chérie arrive et comme toujours ce fut brutale, elle se posa et frotta violemment son visage contre le corps de Kenya qui de ce fait prit un petit vol plané, brute épaisse sans le vouloir sa petite puce de trois mètre. Il se releva donc et observa sa princesse qui du coup n'osait plus s'approcher comme à chaque fois, pas grave il n'avait rien! Il s'approcha donc et entoura le museau de sa chérie de ses bras, caressant entre ces yeux bleu magnifique. C'était le moment câlin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Jeu 28 Fév - 18:37

Kintaro poussa un léger cri de surprise lorsque Kenya l’attrapa pour lui frotter le dessus de la tête. Essayant d’échapper à sa prise, il finit par cependant par abandonner. Il l’avait mérité après tout. Mais purée qu’est-ce que ça faisait mal… Le châtain était une vraie brute. Mais bon, il n’allait le lui dire, ne voulant pas se le mettre à dos alors qu’il le retrouvait enfin. Lorsque Kenya le relâcha enfin, le roux garda la tête basse, n’osant pas regarder l’autre dans les yeux. C’est vrai qu’il n’aurait pas du le quitter comme il l’avait fait. Mais bon, il ne pensait jamais avoir l’occasion de le revoir. Heureusement qu’il n’avait pas cédé à sa tentation de l’embrasser. Parce que ce n’était pas sûr qu’il s’en serait sorti en aussi bon état. Le plus jeune ne releva la tête que lorsqu’il l’entendit partir. Et voilà… Il lui en voulait. Le suivant du regard, il se retourna vers le maître des lieux et s’excusa de l’avoir un peu oublié. Le plus jeune se concentra pour écouter attentivement ce qu’était l’objet volé et son histoire. Se demandant si les légendes étaient vrai et s’il s’agissait vraiment d’œuf, il hocha la tête montrant qu’il avait écouté. Après avoir de nouveau confirmer qu’il acceptait la quête, il prit le chemin de la sortie, rejoignant l’autre aventurier qui faisait une séance câlin avec Hime qui avait décidemment bien grandi.

« - J’ai le droit un câlin, moi aussi ? Plaisanta-t-il à moitié. Et au fait, désolé… Pour la dernière fois… Je n’avais pas vraiment les idées très claires à ce moment… dit-il. »

Il n’allait quand même pas lui dire qu’il n’avait pas osé lui demander de pouvoir poursuivre sa route, alors plutôt que d’attendre qu’il lui dise que c’était le moment de se séparer, il avait préféré partir de lui-même. Qu’il avait préféré s’enfuir plutôt que de rester et s’attacher encore plus à lui… Non, il ne pouvait pas lui dire. Secouant ces cheveux rouges, le roux se décida à détendre un peu la situation. Tant pis si le châtain le rembarrait, il n’allait pas pouvoir supporter cette ambiance longtemps.

« - Et puis, je ne suis pas un sale gosse. J’ai 19 ans et pas 3 ! En tout cas, tu es toujours aussi fou de ta princesse, s’exclama-t-il. »

Voyant que Kenya ne semblait vraiment sur le point de s’énerver contre lui, Kintaro prit de l’assurance et commenca à se rapprocher de lui en lui disant qu’il était content de le revoir, qu’il lui avait manqué, que c’était impressionnant à quel point son familier avait grandi et était devenu magnifique. Il aurait pu continuer un moment ainsi si une chose pleine de plumes et de poils ne s’était pas posé entre eux deux. Hanabi se tourna vers Kenya en poussant un cri, les plumes ébouriffés. LA dragonne montra les crocs. Oula, fallait qu’il s’occupe de la situation avant qu’il n’y est un meurtre de griffon, qui Kintaro devait l’avouer le cherchait bien. Bon, c’était un peu de sa faute aussi. Sa compagne avait senti la tristesse qu’il avait de quitter l’aventurier aux yeux bleus et elle tenait celui-ci responsable d’avoir rendu triste son maître. Et puis, il avait aussi un brin de jalousie. Comment son maître pouvait apprécier quelqu’un qui avait choisi un lézard ailé comme familier. Et puis Kintaro s’approchait un peu trop de cette chose à poil et à plume qu’était Hime. La prenant par le cou, il la tira loin des deux autres.

« - Hanabi la jalouse, le retour 2. Excuse-la… Comme tu peux le voir, elle n’a pas changé à ce niveau là. Elle a même empiré… dit-il en direction du chatain. S’il te plait, Hana’ est-ce que tu peux mettre ta stupide jalousie de coté, murmura le roux à son familier. En temps normal, sa ne me dérange pas, mais pas envers lui. Je l’aime bien… Et puis tu l’aimais bien aussi avant, non ? »

La griffone le regarda puis tourna la tête quand il commença à lui faire des yeux suppliants. Kintaro sourit lorsqu’il comprit que celle-ci abandonnait et qu’elle ferait des efforts pour ne pas s’en prendre à Kenya. Le roux se retint de sauter partout à la victoire qu’il venait d’obtenir. Quelle idée aussi d’avoir un griffon comme familier… C’était l’une des créatures les plus fières et les plus jalouses existantes en ce monde. Surtout les femelles. Il se retourna à nouveau vers l’homme aux yeux bleus.

« - Alors, comme ça, nous sommes de nouveau sur la même quête ? Sauf que contrairement à la dernière fois, il faudra qu’on la fasse ensemble et pas l’un contre l’autre. Moi, sa m’arrange parce que me battre contre toi alors que nous avions réussi à sympathiser sa m’aurait dérangé. J’aurai fini par te la laisser »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Jeu 28 Fév - 19:50

"Plus tard si t'es sage." Plaisanta Kenya.

Un câlin bien sur qu'il lui en ferait un mais seulement à deux conditions, que le plus jeune soit très sage et surtout qu'il vienne le cherché, non mais oh il n'allait pas non plus faire l'adorable et gentil aventurier alors que l'autre l'avait lâcher comme une chaussette sale, il ne lui en voulait pas le moins du monde, mais l'autre devrait se racheté quand même, c'était un petit dédommagement, toutes les marques d'affection qu'il voudrait avoir et bien il devrait venir les cherché voila! Bien qu'au fond sa lui ferait très plaisir d'en faire, il avait un peu grandit le petit Kintaro et son visage avait prit un peu de maturité ce qui lui donnait un petit quelque chose en plus, quand à ces yeux devenue plus doré, belle bête! Il n'avait pas perdu son beau sourire non plus ni son cotés râleur, il l'appelé gosse si il avait envie, il était plus jeune que lui de toute façon, les plus jeunes ont toujours tord voila! Quand à sa réplique oui il ne pouvait le nié, Kenya était encore plus gaga de sa princesse adoré qu'avant, c'était sa fifille adoré après tout!

Oshitari le magnifique laissa le plus jeune s'approché pour lui, l'écoutant attentivement, lui aussi il lui avait un peu manqué, pas de quoi ne pas en dormir de la nuit mais oui sa lui avait fait un vide pendant quelques jours mais sa le tuerais de le dire clairement donc il ne dit rien, se contentant de constaté que Hanabi aussi bien grandit et semblait encore plus teigneuse qu'avant, mais il lui précisa surtout qu'il ne lui en voulait pas, il ne s'étala pas plus sur ce sujet là et se contenta de reculé d'un bon en voyant Hanabi pas contente du tout, non mais sa allait pas dans sa tête! Hime s'énerva à son tour en montrant les croc, s'avançant dangereusement, Kenya ne dit rien et se contenta de sifflé pour que sa pupuce s'arrêt immédiatement dans son élan et repassa derrière lui frottant son museau contre son dos.


"Je vois ça oui, Hime ne l'est pas elle au moins, pas vraie ma chérie?" Affirma Kenya en regardant sa chérie.

La dragonne souffla un peu d'air par les narines sur son maître adoré, et frotta de nouveau son museau dans son dos, elle n'était pas jalouse, pas des garçons en tout cas par contre les filles c'était une autre histoire, pourtant elle avait bien comprit qu'il aimait les deux, mais non les filles sa ne passait pas du tout allez savoir pourquoi. Quand la griffonne fut enfin calmé le garçon aux cheveux rouge parla de leurs quête, tiens il l'avait donc accepté lui aussi et bien ils n'allaient pas s'ennuyé c'était sur et certains, normalement le plus jeune ne le ralentirait pas, sauf dans les air, c'était bien connus, rien n'était plus rapide dans les airs qu'un dragon d'air, la griffonne ne ferait pas le poids à ce niveau là, mais bon c'était moins encombrant comme animal de compagnie il fallait bien le reconnaître. Pour le fait d'être rivaux Kenya n'en n'avait que faire, une quête c'était une quête après tout et vu qu'il lui avait laissé celle de la muse sa n'aurait été que justice qu'il lui laisse celle-ci au pire des cas, de toute façon il avait été le premier arrivé!

"Si c'était pas en collaboration tu ne l'aurais simplement pas eut la quête, premier arrivé premier servit." Déclara le châtain.

Avant que le plus âgé ne puisse ajouté quoi que se soit, des cris se firent entendre, une meute de cris strident, mon dieu des enfants! Kenya se tourna et vit la bande de gosse qui foncé sur eux, les même qu'il avait vu dans le château, il siffla pour que Hime s'envole hors de porté de ces gros malade et fanatiques d'animaux de légende, non mais du calme! Hors de question que qui se soit touche sa chérie sans c'être au préalable lavé les mains, elle était blanche et son poile nickel, hors de question qu'on le lui salisse, tous les petits crièrent qu'ils voulaient monté sur les magnifiques bêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Ven 1 Mar - 14:51

Kintaro, tout en caressant doucement Hanabi, regarda Hime frotter son museau contre le dos du châtain. Ils étaient vraiment adorables tout les deux. En tout cas, heureusement qu’elle obéissait bien à son maître parce qu’il l’aimait sa griffonne même si elle était chiante parfois. Hime n’était pas jalouse ? Et bien, il avait de la chance…

« - Tu vois Hanabi, tu devrais prendre un peu exemple sur elle. Bon, ne change pas trop non plus, j’y suis tellement habitué que ça me ferait bizarre après, dit-il »

La griffonne lui lança un regard noir. Elle ? Prendre exemple sur un dragon ? Elle préférait mourir. Mais bon puisque son maître semblait aimer le châtain, elle laisserait celui-ci tranquille. Parce qu’elle aimait son maître et qu’elle ne voulait par le perdre à cause de ça. Hanabi se rapprocha encore de lui et frotta sa tête contre le torse du roux. Il sourit et se baissa légèrement, passant ses bras autour du cou, puis déposa un baiser sur le bec en murmurant un « je t’aime, Hana’ ».

Après ce petit câlin, le jeune aventurier se redressa puis se retourna vers Kenya, alors que son familier s’asseyait à ses cotés. Kintaro eut un petit sourire à la réplique du châtain. C’est vrai qu’il était arrivé après lui et qu’il n’aurait donc pas eu la quête si elle avait été à faire seul.

« - En même temps, je serai arrivé le premier, si tu n’avais pas eu Hime. Tout le monde sait que les dragons d’air vole plus vite que les griffons, ronchonna le plus jeune. Et sa sert à rien d’être indignée Hanabi, tu sais aussi bien que moi que les dragons comme Hime sont ceux qui vole le plus rapidement. Non pas que je ne crois pas en toi, mais tu n’as absolument aucune chance face à elle, continua-t-il. »

Sa compagne à quatre pattes le regarda et ils sursautèrent en même temps, surpris, en entendant les cris aigus. Hanabi recula secouant sa tête, perturbée par ceux-ci alors que le roux se bouchait les oreilles en grimaçant. Vraiment, avoir une ouïe surdéveloppée, c’était génial. Sauf dans des cas comme cela, où ça le tuait plus qu’autre chose. Il comprenait maintenant pourquoi sa mère grimaçait à chaque qu’il criait quand il était plus jeune.

« - Est-ce que vous pourriez éviter de hurler, s’il vous plait, gronda-t-il. Yen a qu’on les oreilles sensibles ici… »

Les enfants se stoppèrent immédiatement en entendant son grondement sauvage. Kintaro rouvrit les yeux et enleva ses mains de ses oreilles, en soupirant de soulagement. Ah, c’était bien mieux quand ils ne criaient pas. Il regarda les enfants et voyant qu’ils ne semblaient pas très rassurés, il leur sourit.

« - Ne vous inquiétez pas, je ne vais vous manger. Juste, pas de cris… Alors qu’est-ce que vous voulez ? Demanda le plus jeune des deux aventuriers.
- Heu… Hésita un des enfants, puis rassuré par le sourire, il continua. On peut monter sur votre griffon, monsieur ?
- Argh, pas de monsieur, appelez moi Kintaro… Et vous voulez monter Hanabi ? Heu… Sa va pas être possible… Elle n’accepte que moi. Mais peut-être qu’elle est dans un bon jour et qu’elle acceptera au moins de se faire caresser… C’est qu’elle a très mauvais caractère, la belle dame, murmura-t-il aux enfants qui pouffèrent de rire. »

La griffonne qui l’avait entendu, essaya de lui donner un coup de serre qu’il évita avec adresse. Hanabi regarda le jeune qui avait ouvert la bouche puis s’approcha de lui. Elle baissa la tête à son niveau, sous le sourire victorieux de Kintaro qui, depuis toutes les années qu’il la connaisait, avait appris à la manipuler un minimum. Hop, une petite remarque et elle s’arrangeait pour lui démontrer qu’il avait tort, ce qui l’amenait à faire ce que son maître souhaitait qu’elle fasse. Vraiment, il était le meilleur. Bien qu’il se doutait que sa griffonne avait vu clair dans son jeu.

Le petit garçon approcha sa main de la tête, un peu craintivement. Puis voyant qu’Hanabi ne disait rien, ni ne bougeait, il s’enhardit, caressant les douces plumes dorées. Les autres enfants s’approchèrent à leur tour pour la caresser et Kintaro s’éloigna du groupe qui s’extasiait devant la créature ailée. Il savait que son familier n’aurait pas de réaction disproportionnée devant les enfants. Au contraire celle-ci se recula pour se pavaner, les ailes légèrement dépliée, la tête haute et elle prenait différentes poses. Le roux s’approcha de Kenya, le regard amusé par l’attitude du griffon.


« - Déjà qu’elle avait un égo surdimensionné, ça va être encore pire maintenant, rigola-t-il. Au fait… Tu m’as bien dit que j’aurai un câlin si j’étais sage, n’est-ce pas, dit le plus jeune en direction de l’autre aventurier. Regarde grâce à moi, il laisse ta chérie tranquille et en plus je leur ai fait plaisir… Et ne dit pas que j’y suis pour rien, j’ai convaincu Hana’… Alors j’ai bien le droit à un petit cadeau, non ? »

Bien evidemment, ce n’était qu’une excuse pour pouvoir prendre le châtain dans ses bras. Et puis de toute façon, celui-ci n’était pas contre l’idée alors il pouvait bien lui en faire un. En plus, il ne semblait pas en colère contre lui pour la dernière fois. N’attendant pas vraiment la réponse de Kenya, il se colla à lui, passant ses bras autour de son corps.

« - Gros câlin ! s’exclama-t-il joyeux. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Ven 1 Mar - 15:38

Au moins Kintaro le savait, que sa Hanabi ne valait rien en vitesse de pointe comparé à sa Hime adoré, et dire qu'elle n'avait pas encore atteins sa taille final et donc sa vitesse maximal et oui le châtain savait bien que sans elle il n'aurait pas été le premier en ce lieu pour prendre la quête mais en même temps jamais il n'en n'aurait entendu parler car il n'aurait jamais eut des cours par ce célèbre dragonnier et de ce fait il n'aurait pas pu recroisé Kin-chan. Comme quoi des fois le destin faisait bien les choses. Bon en même temps sa rencontre avec la dragonne était du fait du destin d'après sa mère, elle l'avait choisit lui et pas un autre et lui avait fondu sous son charme comme un gosse devant une boite géante de bonbons, avoir un phénix ne lui aurait pas procuré autant de bonheur surement, il ne lui aurait peut être pas été destiné et ils ne se seraient pas aussi bien entendu qu'avec sa Hime adoré. Son professeur lui avait dit qu'ils étaient fusionnel à la perfection et que si elle avait été humaine elle se serait rué sur lui comme une furie, charmant comme image. Quoi qu'elle aurait été une sublime dame, de long cheveux blanc lisse avec un teins pâle et de superbes yeux bleu marines tout comme lui, non mais waw!

En tout cas ces enfants étaient de grand malade vraiment! Pourtant dans la région il y avait plusieurs éleveurs de licornes et puis près de la mer, les dragon d'eau ne devaient pas courir les rues mais quand même, il y avait un éleveur sur une île visible de la côte d'après ce que son professeur dragonnier le lui avait dit. Mais bon ces enfants n'avaient peut être jamais vu de griffon ou de dragon d'aussi près, ils étaient des animaux quand même dit dangereux pour les êtres de leurs tailles, bien que se soit faux, les dragons d'air n'étant pas méchant pour un sous, à part pour protéger leurs maître ou leurs oeufs! Bon en tout cas Kintaro savait les tenir les gosses et c'était déjà ça de gagné, quand à la griffonne elle semblait finalement bien aimé être le centre d'attention, narcissique oui. Kin-chan lui demanda un câlin et le châtain n'eut pas le temps de dire oui clairement qu'il l'enlaçait déjà. Et bien d'accord un câlin time.


"Juste un pour le moment." Annonça Kenya en enlaçant Kintaro.

Le dragonnier passa ses bras autour du corps relativement fin de Kintaro et le garda contre lui un instant, mais il se doutait bien que cet instant allait être court, sentant quelque chose s'accrocher à sa veste il lâcha directement le plus jeune et laissa sa petite chérie de trois mètres de haut le soulevé comme une plume, il se retrouver comme un idiot à trois mètre de haut du sol tenue par des croc tranchant d'une dragonne d'air. Vraiment elle était pas croyable des fois, l'attention des enfants se reporta sur eux directement, oh la grande dragonne qui soulevait le monsieur!!!! Kenya se contenta de soupiré et sourit en tournant la tête sur le cotés, regardant sa chérie du coin de l'oeil, elle n'en ratait pas une, quoi que ce n'était pas pour attiré l'attention mais plutôt pour récupéré son maître à elle et pas aux autres! Il ne pouvait que rectifier le tire.

"Elle est pas jalouse mais possessive." Rit Kenya.

Le dragonnier cessa de rire après une bonne petite minute et se balança d'avant en arrière pour avoir assez d'élan pour sa manœuvre de remise en position pas ridicule, en trois mouvements il s'enleva sa veste et se retrouva à cheval sur le museau de sa chérie qui ne bougea pas, toujours la veste entre ces dents, hop un demi tour et il se trouvait face à face avec la dragonne qui secoua son adorable visage afin que son propriétaire se pousse de là, après une minute de rodéo la grande fille posa son visage prés du sol et Kenya en descendit, faisait un regard noir aux enfants qui voulaient tenter de monter discrètement sur sa fifille d'amour, sa c'était hors de question, après si l'un deux se faisait jeté comme une merde à trente mètres de haut du sol, il mourrait surement et aurait pleins de soucis.

"Un seul de vous monte et c'est pas elle qui vous tueras, mais moi." Gronda Kenya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Ven 1 Mar - 22:44

Kintaro ferma les yeux, frottant doucement son nez contre le torse, inspirant l’odeur du châtain. Un immense sourire prit place sur ses lèvres lorsque l’aventurier aux yeux bleus lui rendit son câlin. Clignant des yeux, surpris, il leva la tête, la penchant légèrement sur le coté, puis explosa de rire en voyant Kenya pendu dans les airs par une immense dragonne.

« - Elle est pas jalouse, tu disais ? Faut que tu m’expliques alors la différence entre jaloux et possessif, parce que j’en vois pas trop. Plaisanta-t-il. T’inquiètes, je ne compte pas te le voler, belle Hime. Tu resteras, de toute façon, toujours sa princesse chérie… continua le roux en direction de la dragonne »

Et bien, les prochains jours allaient être mouvementés. Déjà la quête en elle-même promettait de la grande aventure, mais avec deux familier possessif et eux qui s’étendait bien voir même un peu trop bien, ça allait être drôle, tiens. Le plus jeune secoua la tête amusé par Kenya et Hime.

« - Sa va, t’es bien là-haut ? demanda-t-il »

Kintaro soupira doucement en voyant les enfants tenté de monter sur le dos de la dragonne et se dirigea vers eux, les attrapant par le col pour les faire redescendre. Ce n’était pas vraiment une bonne idée. Surtout que le châtain n’aimait vraiment pas qu’on touche à sa dragonne. Et qui sait comment pouvait réagir une créature apprivoisée. En général seul leur maître avait le droit de s’approcher.

« - Non,vous ne pouvez pas monter Hime. Si on ne veut pas c’est qu’il y a une bonne raison… expliqua Kintaro. Vous n’avez pas été entraîné à les chevaucher et vous pourriez vous blesser. De plus, vous avez de la chance que Hime soit pacifique de nature. Car si vous aviez tenté de monter Hanabi sans mon accord, elle vous aurez envoyé balader. Et même avec a vrai dire. C’est pour votre propre sécurité… »

Les membres de la bande de jeunes baissèrent la tête et s’excusèrent d’avoir tenté de monter sur le dos du familier du châtain. Ils s’enfuirent ensuite en courant, s’éloignant du plus vieil aventurier. Kintaro se retourna vers lui en souriant.

« - Tu ne sais vraiment pas parler aux enfants… C’est peut-être parce qu’au fond j’en suis toujours un que j’y arrive aussi facilement… Qui sait… »

Secouant la tête, il reposa à nouveau son regard sur l’Oshitari lui demandant s’il avait besoin de quelque chose avant qu’ils partent pour cette mission qui s’annonçait longue. En attendant la réponse du châtain, Kintaro prit place sur le dos d’Hanabi, prêt au départ. Depuis le temps qu’il attendait une vraie quête… Maintenant qu’il l’avait, il était extrêmement pressé d’y aller. L’avantage c’est que maintenant, il savait lire une carte, wouhouuu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Sam 2 Mar - 10:24

La réaction de Hime semblait bien faire rire le plus jeune, en même temps y'avait de quoi rire oui, voir un grand garçon pendu a trois mètres du sol par sa veste c'était quand même très drôle à voir, lui même se serait surement prit un fou rire en voyant une scène pareil, mais bon ensuite non il n'était pas spécialement bien au confort pendu comme un jambon, c'était pour cette simple et bonne raison qu'il avait décidé de bouger et faire en sorte de regagne le planché des vaches et autres animaux incapables de volé, les pauvres! Par contre la différence entre jalousie et possessivité n'était pas si énorme mais elle existait quand même, la jalousie étant plus un sentiment négatif que positif, la jalousie c'était plus comme Hanabi à être un peu violente pour garder ce qu'elle jugeait lui appartenir de pleins droit, la possessivité c'était plus doux, comme sa Hime, juste montré qu'elle était encore là et que Kenya était à elle mais de manière pacifique sans gênait outre mesure aucun des deux partis concernés. Mais expliqué tout ça à Kintaro le châtain n'en n'avait pas envie, sa prendrait trop de temps et puis sa ne serait pas très productif de toute façon.

Par contre tout ces foutues enfants commençaient sérieusement à taper sur le système de notre aventurier aux yeux bleu, il n'était pas patient hormis avec son petit frère, tout les autres il s'en moquait éperdument, si Shouta lui même n'avait pas le droit de monter sur sa chérie ce n'était pas des petits inconnues qui allaient pouvoir le faire, y'avait des limites. Ils allaient lui tiré les poiles, lui arracher des plumes et elle en bonne fifille elle n'oserait pas en croquer un pour qu'il serve d'exemple pour toute la tribut de monstre, et les gens osaient se plaindre des orcs? Les enfants c'était pareil voyons, qu'ils soient un peu réaliste les parents! Heureusement Kintaro les mit en fuite en leurs parlant gentiment, rien ne valait un bon coup de pied au cul ouais! Il soupira vivement en secouant la tête de droite à gauche.


"Je hais les enfants, à part mon petit frère aucun ne trouve grâce à mes yeux. T'es n'est pas un enfant, tu es enfantin, nuance Kin-chan." Assura le châtain.

La dame qui leurs servait de professeur s'inclina en guise d'excuse et partit à la poursuite des enfants trop turbulent. Le châtain chercha dans son sac une brosse assez épaisse et sa chérie se mit sur ces deux pâtes arrière et sauta trois fois sur place, faisant trembler le sol autour d'eux, tout doux! C'était son grand bonheur, le moment tendre et doux du brossage et Kenya n'y manquait jamais, il fallait l'entretenir ce jolie corps et ce jolie minois sinon elle allait faire négligé et c'était hors de question! La dragonne se coucha sur le dos, le ventre ce qu'elle préférait par dessus tout avec le visage, bon ce n'était pas une mince affaire mais qu'importe, une princesse doit toujours être belle point final! Pendant le brossage le maître des lieux annonça qu'ils pouvaient resté pour la nuit et partir le lendemain matin, ils auraient chacun leurs chambre et le repas du midi allait être servit dans quelques instants. Non c'était mort pour Kenya il en avait encore pour une heure au moins de brossage car après il y avait les plumes des ailes à astiqué aussi.

"J’aimerais manger ici si sa ne vous dérange pas, et ma dragonne à faim elle aussi." Demanda Kenya en continuant sa tâche.
"Bien sur je vous fais apportez ça desuite." Répondit l'homme enthousiaste.
"Avec des cartes de la région ou se trouve le château et des alentours aussi." Continua le châtain.
"Vous allez travaillé dehors jeune homme? Est-ce bien raisonnable?" Intérogea le donneur de quête inquiet.
"Ne vous inquiétez pas pour moi." Répondit l'aventurier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Sam 2 Mar - 22:57

Kintaro regarda Kenya surpris. Il haïssait les enfants ? N’était-ce pas un mot un peu fort ? Lui en tout cas, comme il l’avait dit un peu plus tôt, ils ne le dérangeaient pas trop. Sauf quand ils se décider à hurler. C’était vraiment fatiguant. Il nota également dans un coin de sa tête que le châtain avait un petit frère.

« - Il a quel âge ton frère ? Demanda-t-il curieux dans savoir un peu plus sur lui. Et heureusement que je ne suis pas un enfant alors… Parce que ça m’aurait rendu triste que tu me haïsses. Parce que moi, je t’aime bien »

Le plus jeune fit un immense sourire à son compagnon de quête puis le regarda fouiller son sac, alors qu’il passait ses doigts dans les plumes de son familier. Il dut s’accrocher à celles-ci quand la griffonne fit un bond suite au manège de Hime. Woua, c’était quoi ça ? Il lui arrivait quoi à la dragonne de Kenya ? Ah d’accord, le châtain avait prévu la séance brossage. Et elle semblait adorer ça. Ce qui fit rire doucement le roux. Voir un dragon de plus de trois mètres sauter dans tous les sens avant de se rouler sur le dos pour être brosser avait de quoi être drôle. En tous cas, il semblerait que leur départ ne serait pas pour ce soir… Lui qui avait envie de partir rapidement. Mais il refusait de partir sans Kenya. Et puis de toute façon, c’était une quête de groupe…

Il écouta d’une oreille distraite le dialogue entre le maître de maison et le châtain. Bonne idée le repas dehors et les cartes.


« - Je mangerai aussi ici. Et si vous pouvez apportez également à manger pour ma griffonne, ce serait parfait, déclara Kintaro. Je vais rester avec Kenya. Et puis, pas la peine de préparez une chambre, je dormirai dehors.
- Dormir, dehors ?
S’exclama l’homme, un air surpris sur le visage.
- J’ai l’habitude ne vous inquiétez pas. Je ne suis pas à l’aise dans une chambre…
- Très bien, si c’est ce que vous voulez…
»

Le maître de maison partit pour demander à ce que l’on fasse apportez ce que les deux aventuriers avaient demandé. Kintaro quand à lui s’approcha de l’aventurier aux yeux bleus.


« - Besoin d’aide ? Parce que même si les griffons et les dragons ne sont pas du tout les mêmes animaux, des ailes restent des ailes. Je peux m’occuper de celles d’Hime… ça ira plus vite comme ça… Et on aura plus de temps pour se pencher sur les cartes et se reposer avant notre départ. Et d’ailleurs, je sais enfin lire une carte donc je pourrai t’aider pour ça aussi, déclara le plus jeune, fier de lui. »

Le repas finit par être apporté et Kintaro s’assit contre le flanc d’Hanabi, se servant d’elle comme dossier après lui avoir donné sa part. Il mangea rapidement puis récupéra les cartes pour commencer à examiner le chemin qu’ils devraient faire tous les quatre pour arriver au château, jugé démoniaque. Il devrait peut-être se renseigner pour savoir quels genres de créatures, il y avait à l’intérieur. Parce qu’il ne portait surement pas son nom de démoniaque pour rien. Sans doute des créatures des ténèbres, comme des ogres, des orcs, ou autres. Peut-être des loups-garous ou des vampires… En tous, ils n’allaient pas tomber sur des licornes gambadant joyeusement. L’image d’un grand méchant, la pierre qu’ils devaient récupérer à la main, en train de rire machiavéliquement, entouré d’un troupeau de licorne le fit explosé de rire. Hanabi le regarda se demanda si son maître n’avait pas fini par devenir dingue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Dim 3 Mar - 8:47

"Il à dix ans." Répondit Kenya.

Déjà dix petites années, c'était que sa grandissait vite ces bêtes là! Et puis il était si adorable, brun comme papa pas comme lui qui était châtain comme maman, sinon de visage son portrait craché à son âge vraiment, et tout le monde en convenait, quel dommage qu'il n'ait pas prit aussi les yeux bleu de papa mais seulement les noirs de maman, bon sa faisait un look très ténébreux du coup y'avait pas à dire! Il ne lui ressemblait qu'en partit dans le caractère, un peu pleins de vie et aventurier mais totalement réfléchis, quel dommage qu'il ne soit pas aussi impulsif que lui, en plus pas arrogant pour un sous, lui qui désirait un dragon de feu plus tard il pouvait se brossé pour l'avoir, il fallait être colérique arrogant et impulsif si on voulait en avoir un et pouvoir l’élevé convenablement! Bon avec un peu de chance sa changerait avec le temps, il l’espérait fortement pour lui, le bonheur de son petit frère passait avant tout, même avant celui d'Hime... Non au même niveau en fait.

Le châtain était très consciencieux quand il s'agissait de ce que les gens voyaient, oui c'était idiot mais qui à avoir une princesse autant que tout les gens du monde entier la voit comme tel, et puis celle-ci adorait ça, être regardé, complimenté, aimé de tous, une vraie boule de narcissisme vraiment, tout comme son maître cela va sans dire bien sur, mais par contre elle n'aimait pas être toucher par d'autres, non y'avait que papa Kenya qui en avait le droit, les autres qu'ils aillent tous au diables au fin fond de l'enfer parmi les flammes les plus brûlantes des méandres de la terre! Il ne fallait pas abusé non plus non mais oh, elle ne mordrait pas pour autant mais donnerait un gentil petit coup d'aile qui voulait clairement dire touche pas saligot tu vas me salir! Les princesses ne se faisaient pas courtisé par les gens du peuple après tout! Kintaro souhaitait lui aussi manger dehors et même dormir dehors, Kenya n'avait pas d'autres choix que de faire pareil, dormant tout le temps avec sa chérie, il ajouta que lui aussi dormirait dehors.


"Non Kin-chan désolé, je m'occupe entièrement d'elle, en tans que dragonnier c'est mon devoir de le faire seul et puis, elle n'aime pas être touché par d'autres que moi." Expliqua le châtain en continuant le brossage.

Le temps que le repas arrive il ne restait plus que les ailes et le visage à faire, après le repas tout ça car bon il fallait aussi se nourrir, une énorme quantité de viande arriva pour sa dragonne, et bien la fifille il allait falloir la mettre au régime si sa continuait comme ça! Kenya s'assit en regardant les cartes qu'on leurs avaient apporté à cotés de leurs repas personnel, de la viande yahou!!!!!! Sa faisait plaisir ça! Kenya observa donc les cartes, sa n'allait pas être évident pour Hanabi surement de suivre le rythme de sa petite princesse adoré, il allait donc devoir ralentir le rythme et pas qu'un peu, comment faire pour que sa n'épuise pas leurs bêtes. Idée génial en approche! Le jeune Oshitari se pencha sur l'une des cartes et montra au plus jeunes trois îles sur leurs chemins, ils y feraient des pauses à chacune et pourrait ainsi faire se reposer leurs fifilles adoré.

"Une fois arrivé on s'arrêtera au village en bas du château pour avoir des informations. Il faut être réaliste, ce con de voleur doit avoir un dragon pour c'être barré aussi vite, à moins qu'il ait payé des dragonnier? Non impossible on a tous trop d'honneur pour ça, ces pierres sont sacré...." Lança Kenya, parlant pour lui même à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Dim 3 Mar - 11:13

« - Tu as de la chance j’aurai aimé avoir un frère ou une sœur… déclara le roux »

Vraiment, il aurait adoré avoir quelqu’un avec qui jouer, faire les quatre cents coups. Bien sûr, il avait eu Hanabi pour ça mais ce n’était pas vraiment la même chose. Plus un grand frère qu’un petit. Parce que se connaissant, avec la jalousie qu’il pouvait lui-même ressentir parfois, il n’était pas certain qu’il aurait vu d’un bon œil quelqu’un lui piquer l’attention de ces parents. Vu qu’il était enfant unique, ces parents c’étaient toujours concentré sur lui, lui donnant tout leur amour. Non, il n’aurait pas aimé voir leur attention partagée… Mais niveau jalousie, il n’égalerait tout de même jamais Hanabi. Elle atteignait des sommets…

Kintaro haussa les épaules à la réponse de Kenya sur le fait de l’aider à s’occuper de sa princesse. Tant pis… Il pouvait comprendre pourquoi le châtain ne voulait pas. Il semblait aussi possessif envers sa dragonne qu’elle envers lui. Et puis pour être franc, s’il n’avait pas voulu que les enfants monte sur le dos, c’était aussi parce qu’Hanabi était à lui et qu’il ne voulait pas que quelqu’un d’autre la monte. Mais il était moins radical que sa griffonne pour montrer qu’elle lui appartenait.

Hime n’appréciait pas que quelq’un d’autre la touche ? Pourtant, il l’avait caressé tout à l’heure. Mais si ça faisait plaisir au châtain de croire cela, autant le laisser faire. Et puis cela se trouvait, Hime n’avait accepté que parce que c’était lui. Après tout, il l’avait connu lorsqu’elle n’avait qu’une semaine. Faudrait qu’il vérifie sa théorie et qu’il réessaye de caresser Hime devant son maître de préférence.

Il se rapprocha de Kenya avec les cartes, une fois que celui-ci se soir arrêté dans le brossage de la dragonne. Le roux suivit du regard la direction que lui montrait l’aventurier sur l’une des cartes. Pas bête, l’idée de faire une pause par les îles. Son but n’était pas qu’Hanabi meure d’épuisement. D’ailleurs celle-ci vint derrière lui et posa sa tête sur son épaule, observant ce qu’il faisait. Il lui montra à son tour les trois îles lui expliquant qu’ils allaient des faire des arrêts à ces endroits pour qu’elle puisse reposer ces ailes. Elle frotta sa tête contre sa joue pour le remercier de penser à elle.


« - C’est ce que je comptais faire… fit-il au châtain. Il faut aussi qu’on se renseigne pour savoir ce qui nous attend à l’intérieur… »

Le plus jeune regarda son aîné et se retint de dire que dans les deux cas, un dragonnier était en faute. Var dans le premier, c’était le voleur lui-même qui était dragonnier et dans l’autre c’était un dragonnier qui l’avait aidé et donc était complice. Mais le deuxième était plus dégradant car cela voulait dire que le dragonnier était suffisamment attiré par l’argent pour accepter d’aider à voler une pierre sacrée.

« - Ne t’en fais pas, même si c’est le cas, cela ne veut pas dire que tu es comme lui. Je sais que tu n’aurai pas fait ça. Même si je
ne te connais que depuis peu de temps, je peux l’affirmer…
»

Il sourit à Kenya puis la carte observée, il ferma les yeux, la tête contre sa griffonne. Il fallait qu’il dorme s’il voulait être en forme demain matin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Lun 4 Mar - 9:48

Les dragonniers étaient tous formé avec un code d'honneur bien précis, jamais dans l'histoire aucun n'avait fait de faux pat, mais de nos jours, avec la facilité que les gens avaient à avoir des oeufs de dragons, sa ne serait pas étonnant qu'un autodidacte se soit formé tout seul comme un con et soit près à n'importe quoi pour avoir des missions? Il fallait que ce garçon soit vraiment douer pour dresser un dragon sans avoir de code d'honneur, étant des animaux quand même fière ils leurs faillaient des base solides et une logique d'action, aucun dragon n'étant mauvais de base, on ne née pas méchant on le devient comme disait si bien son professeur à moins que....... Ce soit une fille? Une dragonnière, sa ne c'était pas vu depuis au moins cent ans car les dragon qu'ils soient filles ou garçons n'aimaient pas être diriger par des femelles car elle ne représentaient pas leurs tendre maman, à moins qu'elle ait eut l'oeuf à peine pondu de sa mère et que du coup il se soit habituer à sa chaleur corporelle et sa voix? C'était quand même tendu de faire ça, aucune dragonne ne permettait qu'on lui prenne son oeuf même chez les éleveurs avant au moins six mois sur les douze qu'ils lui faillait pour éclore, elle aurait donc tuer la mère? Non impossible d'y songer! Vraiment cette histoire lui prenait la tête, à moins que se soit quelqu'un avec un phénix ou un griffon? Rah quelle plaie cette histoire, Kenya ne voulait pas se lancé dans une course poursuite sans savoir ce qu'il trouverait au bout, surtout si c'était bien un dragonnier ou une et bien il devrait tenté de ramené au moins le dresseur en vie pour qu'il soit jugé part les grand dragonniers du continent, double mission et BIM!

Kintaro était bien gentil de vouloir le réconforté mais il n'était pas triste mais inquiet, il ne posséder sa chérie que depuis un ans et donc si un combat de dragon devait avoir lieu il ne pourrait pas gagné, même avec l'aide d'Hanabi et encore, sa serait le déshonneur de gagné avec l'aide d'une griffonne bien que très doué et jolie. Que faire? Pas refusé la mission maintenant qu'il avait signé le papiers du vieux, il se ferait engueulé par son professeur c'était certains et puis sa serait dangereux pour Kintaro d'y allé tout seul. Voila sa lui avait coupé l'appétit cette histoire. Le jeune Oshitari se leva donc et reprit la brosse pour s'occupé de sa fifille.


"Là n'est pas le problème je ne me compare pas à lui... Ou elle, c'est juste que en combat de dragon si l'autre est plus vieux que Hime, on aura ni l’avantage, ni la force physique de le battre, et demander de l'aide hors de question. Faut que je sache avant de partir. Car si c'est bien un dragonnier aussi je dois avertir mon professeur qui avertira le conseil." Soupira le châtain.

Hime arrêta de mangé directement et frotta sa joue contre son dos pendant qu'il s'occupait de ses ailes, sentant qu'il n'était pas bien. Ce n'était pas contre Kintaro vraiment mais voila, cette histoire le faisait déjà chier, comme première super quête de la mort qui tue il aurait préférait que sa n'implique pas un dragonnier corrompu. Mais bon qu'importe, il fallait qu'il se calme et qu'il réfléchisse, d'abord savoir qui avait fait le coup, il n'y avait eut qu'un témoins , le garde qui gardait la pièce ou était la pierre. Mais l'homme avait dit clairement qu'ils n'avaient toucher à rien, à part déplacé le corps pour que sa famille puisse faire leurs deuil ce qui était normal. Il finit donc dans le silence son brossage, bisoutant le visage de sa chérie quand lui lui brossait.

"Je vais allé voir dans la salle du vol, Hime, cherche moi des traces de dragons." Annonça le plus âgé dans son monde.

En passant Kenya passa sa main sur la tête du plus jeune, il fallait qu'il trouve des traces, au moins qu'ils sache si c'était un garçon ou une fille qui avait fait le coup, un pro ou un simple amateur un peu trop téméraire pour son piètre niveau. Il se fit conduire dans la salle et put voir le sacré bordel, il c'était bien battu ce garde, au mur de simples traces de dagues que le voleur avait récupéré avant de partir, l'odeur qui régnait était celle de la mort sans aucun doute, le corps avait été trouver seulement en fin de matinée en plus de ça. Sur le socle ou était poser la pierre il ne restait rien. Il fit donc le tour à plusieurs reprises et se dirigea vers la fenêtre brisé, la personne était entrée par là de l'extérieur en vu de tout les morceaux de verres, donc par la voix des aires, aucune plume prouvant que c'était un griffon, un dragon d'air ou un phénix mais accroché sur un bout de la vitre n'ayant pas été briser.

"A moins qu'il soit efféminé aucun garçon aurait les cheveux si long, et blanc en plus, donc pas du pays." Marmonna Kenya en soupirant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Mer 6 Mar - 10:07

Kintaro fronça les sourcils lorsque Kenya lui expliqua quel était le problème. Un combat de dragons ? C’est vrai qu’il n’avait pas pensé à cette possibilité. Dans les airs, Hanabi pouvait difficilement battre un dragon. Et vu qu’il maîtrisait la terre, il n’était pas vraiment utile non plus. Le seul avantage était sa maîtrise de l’arc car du coup il pouvait attaquer de loin. De toute façon, comme l’avait clairement Kenya, il refuser de demander de l’aide, alors il n’était pas certain qu’il prenne très bien son intervention dans un combat. Mais si jamais cela devait arriver, il préférait l’aider que de le voir mort. Tant pis, s’il lui en voulait après au moins il serait vivant.

En tout cas l’ordre des dragonniers semblait être bien organisé et veillait sur les actes de ces membres, vu que Kenya devait prévenir un certain conseil, s’il était avérer que c’était un dragonnier. Tout cela était un peu trop compliqué pour lui. Le roux finit par rouvrir les yeux pour observer le dragonnier qui s’occupait de sa chérie adorée. Tout cas lui, elle avait senti le trouble de son maître et essayait de le réconforter. Ca commençait mal pour une mission qui s’annonçait génial. S’il avait été seul, cela ne l’aurait pas dérangé d’y aller, puisque de toute façon, il ne serait jamais pris la tête à cause d’un dragon, ou d’un dragonnier. Et puis, il avait l’habitude d’échapper à ces bêtes-là. Mais il y avait Kenya et Hime avec lui et sa changeait tout. Soupirant,il referma les yeux. Et bien, ils n’étaient pas près d’y aller.

Un léger sourire apparut en sentant la main du châtain sur sa tête, sourire qui disparut au profit d’un air inquiet, en se rendant compte que Kenya était perdu dans ses pensées. Et elles ne semblaient pas vraiment joyeuses. Tant pis pour sa sieste, il y avait plus important. Se remettant sur ses pieds, il décida de faire un peu le tour pour voir si lui non plus ne trouvait pas des indices sur le voleur. Après avoir bien examiné le sol sans trouver de trace, ce qui signifiait qu’effectivement le voleur était passé par la voie des airs et qu’il ne s’était pas posé dans le parc, le roux décida de rejoindre Kenya.

Le plus jeune fut à son tour emmené dans la salle, et il fronça le nez à l’odeur. C’est vrai que quelqu’un était mort ici… Mettant difficilement de coté ce qu’il sentait, il se rapprocha de Kenya qui se trouvait près d’une fenêtre et il entendit donc sa conclusion. Il décida de lui faire part de ces observations à lui. Si la femme, vu qu’il semblait sûr que s’en était une, était venu par la voie des airs, ce n’était pas avec un animal possédant des plumes, car il n’y en avait aucun au sol dehors, et il n’y avait non plus aucune marque de pattes, donc impossible pour lui, de dire clairement de quel animal il s’agissait. Prenant une mine pensive, Kintaro se demanda quel autre animal pouvait voler et n’avait pas de plume à part le dragon. C’est dans des cas comme ça, que son papa serait utile…


« - Hormis le dragon, je ne vois pas d’autre animal qui ne possède pas de plumes… marmonna-t-il. »

Cette histoire commençait franchement à le fatiguer. La réflexion n’était vraiment pas fait pour lui. Soupirant à nouveau, l’aventurier aux yeux noisette regarda celui aux yeux bleus, attendant de voir ce qu’ils allaient faire ensuite. Comme la quête était à faire à deux, il ne pouvait pas agir pour le moment. Et vu que cette histoire de dragon touchait Kenya, c’était à lui de décider. Parce qu’il s’écoutait il serait déjà parti.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Mer 6 Mar - 12:48

Le jeune Oshitari chercha dans sa mémoire tout en regardant ce cheveux, son maître lui avait il un jour parler du'une dragonnière ayant des cheveux blanc et long? Non jamais aussi loin que remonte sa mémoire, il lui avait juste apprit que c'était des cas uniques et que lui même n'en n'avait jamais rencontré, c'était bien sa veine tiens! Kin-chan lui expliqua à son arrivé que à part un dragon il ne voyait pas quel autre animal ailé avait pu être avec le voleur surtout qu'il n'avait pas perdu de plume. Toutes ses hypothèses ne comprenant pas un dragon étaient donc foutue dans un feu pour le moment, mais il y avait peut être d'autres solutions, bien que se soit dur d'en concevoir d'autres. Mais pourquoi pas y réfléchir, le vol avait été commit pendant la nuit donc beaucoup de chose pouvaient avoir étaient des facteurs permettant au voleur d'avoir sa tâche plus facile! Donc il faisait nuit, d'après le maître des lieux il y avait eut une forte tempête venant de la mer.

"A moins qu'il vienne de la mer....."Lança Kenya en regardant par la fenêtre.

Celle ci était relativement bien placé pour appuyer sur sa théorie, pîle en face de la mer, il aurait fallut juste que l'animal lance son maître pour qu'il arrive dans la pièce prévu, ce n'était pas chose facile mais c'était relativement faisable, les animaux marins c'était quand même pas courent en animal domestique, Leviathan , les dragons d'eau étaient après tout très grand et capable de provoqués des ras de marrés et des tempêtes, cette hypothèse était crédible et quand bien même elle s’avérait juste, Kenya ne s'en faisait pas trop, il suffisait de rester hors de porté de sa puissance et le tour serait jouer, une fois sur l'île il ne pourrait rien contre eux! Sa correspondait au profil en tout cas, étrangement la tempête n'avait détruit aucun navire et personne n'avait été blessé d'après les dires du maître des lieux, les dragons d'eau n'étant pas des animaux à nature colérique et dangereuse sa pouvait se comprendre, se serait donc improbable en vu des dires que se soit un Leviathan , animaux très agressif, une sous espèce de dragon. Kenya se tourna vers Kin-chan, rangeant le cheveux dans un petit tube en verre.

"Un dragon marin ou un Leviathan aurait pu provoqué la tempête et envoyé sa propriétaire ici directement, pas de trace comme ça." Expliqua Le jeune Oshitari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Mer 6 Mar - 13:42

Kintaro suivit le regard de Kenya et regarda la mer qui s’étendait en bas du château. Venir de la mer ? C’est vrai qu’il n’avait pas prit en compte ce facteur. Mais fallait que l’animal soit sacrément doué et qu’il y est une immense confiance entre lui et son maître. Parce que pour que la femme accepte d’être lancée de nuit, en pleine tempête, il ne fallait pas qu’elle est peur que son familier se rate. Mais de quel animal pourrait-il s’agir ? Bon, il existait des dragons d’air, alors il existait surement des dragons d’eau. Cette idée fut confirmer par le plus vieux quelques minutes après. Le roux hocha la tête à l’explication de Kenya. Si c’était vrai et qu’il s’agissait d’un animal marin, alors il ne devrait pas avoir de problème une fois dans le château. Parce que les animaux dans ce genre avaient besoin d’eau pour survivre. A moins que son maître ai prévu de quoi se déplacer pour lui dans le domaine. Parce qu’a part si la personne souhaitait passer sa vie sur l’eau, il valait mieux prévoir un moyen pour avoir son familier auprès de soi. C’était d’ailleurs la principale raison pour laquelle peu de personne avaient des créatures marines comme familier.

L’autre ayant fini son inspection, l’aventurier aux yeux noisette sortit, l’odeur commençant sérieusement à le déranger. Une fois dehors, il inspira profondément l’air pur en caressant Hanabi qui s’était mis à ses cotés. Il se retourna ensuite lorsque le châtain arriva à son tour à l’extérieur.


« - Du coup, on fait quoi ? On y va quand même ? Ou il faut que tu préviennes ton conseil ? demanda le plus jeune. »

Ça serait bien de se décider rapidement. Quoique maintenant, ils n’étaient plus à une heure près. Surtout qu’il n’avait que peu dormit pour arriver ici et la fatigue commençait à lui retomber dessus. Baillant légèrement, il passa sa main devant sa bouche.

« - De toute façon, sa peut attendre demain… Donc, moi je vais aller me reposer… Parce que, je ne sais pas pour toi, mais je n’arrive pas à dormir en vol. J’ai beau adoré Hanabi je ne suis pas rassuré lorsque je n’ai pas quelque chose rattaché au sol pour dormir. Je sais qu’elle ne me fera pas tomber mais j’ai un instinct félin. Et les félins ne volent pas… L’air n’est vraiment pas mon élément… finit-il »

Cela dit, le plus jeune partit s’installer contre le griffon qui s’était allongé. Le cou plein de plume lui servant d’oreiller, il ferma les yeux alors que son familier dépliait son aile pour le recouvrir.

_________________


Dernière édition par Tooyama Kintaro le Jeu 7 Mar - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Jeu 7 Mar - 10:41

Le plus jeune semblait ne pas trop apprécier l'odeur des lieu, en même temps qui pourrait? Lui la supportait tout juste et encore il n'avait pas un odorat aussi développer que le plus jeune des aventuriers avec son instinct animal. Autant sortir oui, au passage le jeune Oshitari annonça à un garde qu'il pouvait tout nettoyé, maintenant qu'ils avaient vu la scène du vol ils n'en n'avaient plus besoin maintenant qu'ils savaient à peu près dans quoi ils allaient s élancé comme aventure. Pour rassuré les dames du palais qui allaient se chargé de cette tâche ingrate Kenya leurs sourit en disant qu'il fallait que la sale soit belle pour le retour de la pierre qui n'allait pas tarder grâce à lui et à son super coéquipier et surtout sa superbe dragonne, la plus belle du monde. Les femmes lui sourirent et partirent presque enthousiaste nettoyer la sale du vol! Il savait vraiment y faire avec les femmes, il adoré les faire sourire et gloussé et même faire des choses plus folles, mais celles-ci n'étaient pas son genre dommage et puis, si Hime voyait ça elle les ferait fuir au plus vite, aucune femelle proche de son maître, il ne fallait pas abusé, elle était la seul femelle de sa vie.

Une fois dehors son petit camarade s'adressa à lui, il faudrait prévenir l'ordre, quand il serait sur de ce que c'était et puis, si il avait raison que c'était bien un dragon d'eau il n'avait rien à craindre et pourtant on lui retirerait quand même la mission ou un dragonnier plus expérimenté viendrait leurs venir en aide et ça non, partager la récompense en deux oui mais en trois hors de question, fallait pas pousser mémé dans les orties non plus! Il fit un clin d'oeil et sourit, il leurs dirait le moment venu au conseil, qu'importe, ils ne risquaient rien pour le moment. Olala Kintaro ne savait pas dormir en vol? Quel dommage, c'était pourtant très agréable de se faire bercé par le vent et le vol gracieux de sa petite Hime d'amour, c'était surement du à son élément naturel. Lui tans qu'il volait il était heureux vraiment.


"Moi je dors comme un bébé sur Hime. On partira demain matin au réveil." Annonça Kenya en souriant.

L'aventurier aux yeux bleu arriva près de Hanabi qui avait déjà recouvert Kintaro de son aile et se pencha pour lui posait un bisou sur la tête. Puis il repartit vers sa chérie qui ne cessait de faire des allés retour entre le ciel et la terre, bon d'accord un petit tour et après dodo, il ne pouvait rien lui refusé vraiment. Il monta sur son dos et c'était partit pour un petit tour dans les airs et finalement après deux heures à faire des vrilles et des looping le petit couple descendit le plus silencieusement possible pour ne pas réveillait le duo de bêtes qui dormait. Kenya prit place contre sa chérie qui comme Hanabi l'avait fait, le couvrit avec son aile, son long et beau visage contre le corps de son aventurier favoris, entouré par les bras de celui-ci.

Le lendemain matin Kenya se leva en entendant des femmes gloussé non loin, la respiration fortes de Hime se faisait sentir et d'un seul coup la fifille retira son visage du câlin du châtain qui tomba au sol comme une merde, la dragonne fit un cris très strident pour faire fuir les femmes qui osaient regardé son maître adoré, comment osaient t'elles se tenir debout à cinq mètres de lui en gloussant les joues rouge. L'aventurier aux yeux bleu se réveilla en sursaut et se leva, la main sur la garde de son épée qu'il avait laisser dans son dos. Roh ce n'était qu'une crise de jalousie de sa Hime adoré. UN visage pleins de poile ce frotta contre son corps, mais c'était pas possible ça alors! Réveillait tout le château et toute la ville pour ça! Kenya grogna mais ne put pas grondé sa petite adoré qui lui faisait les yeux de l'amour, il se contenta de soupiré.


"C'est pas bien ma chérie." Gronda t'il en caressant son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Jeu 7 Mar - 12:33

Kintaro sourit en comprenant que le châtain n’avait pas l’intention de prévenir immédiatement le conseil. Cela voulait dire qu’il allait pouvoir partir. En tout cas, Kenya avait bien de la chance de pouvoir dormir en vol. Mais c’est vrai que son élément était l’air alors cela pouvait expliquer le fait qu’il y arrive facilement.

A moitié endormi, un sourire apparut sur son visage au baiser de l’autre aventurier. Il se demandait quel goût avait les lèvres du châtain… Se retenant pour ne pas passer ses bras autour du cou et partager un vrai baiser, il ouvrit les yeux pour suivre l’autre du regard. Le roux n’avait jamais cru au coup de foudre. Mais c’était la seule chose qui pouvait expliquer pourquoi il ressentait ces envies envers le châtain. Et ce n’était pas qu’une attirance physique. Il aimait le caractère de l’autre. Enfin du peu qu’il avait pu en voir. Il tomba dans le sommeil alors qu’il regardait Kenya s’amuser dans les airs avec sa dragonne.

Le réveil du lendemain fut assez brutal et le plus jeune se redressa, en position d’attaque, grondant, cherchant du regard l’ennemi. La griffonne l’avait imité et ils finirent par se détendre en comprenant qu’il s’agissait d’Hime qui avait fait fuir une horde de fille qui s’amusaient à les regarder dormir. Vraiment de ce coté elle et Hanabi se ressemblaient. Heureusement d’ailleurs que son familier ne les avait pas vu tout de suite parce qu’elle n’aurait pas fait que crier pour les faire fuir. Et il aurait fallu qu’il lui coure après pour éviter qu’elle ne s’en prenne à ces pauvres filles qui ne faisait que profiter de la vue de deux jeunes garçons.

Passant une main dans ses cheveux rouges, il se rapprocha de Kenya accompagné d’Hanabi. Le roux laissa échapper un léger rire, en voyant le dragonnier « gronder » son familier.


« - Ce n’était pas très convaincant, dit-il. Bon, en même temps, je suis pas vraiment miuex à ce niveau. On les aime trop nos chéries pour réussir à les engueuler. Enfin… Maintenant qu’on est réveillés grâce à Hime, on va pouvoir y aller. Avant que l’une d’entre elles ne décide de s’en prendre à ses pauvres filles innocentes. »

Il prit place sur le dos d’Hanabi après avoir vérifié qu’il avait bien toutes ses affaires. Celle-ci déplia ensuite ses ailes et prit son envol. Kintaro ferma les yeux, laissant l’air passer sur son visage. Même s’il n’arrivait toujours à s’endormir sur le dos de la griffonne, il avait suffisamment volé sur son dos pour profiter un minimum. Le roux tourna son regard vers Kenya et sourit. Ils étaient enfin partis. Se remémorant la carte, il montra la direction à Hanabi qu’il vira pour se mettre dans l’axe de la première île qu’il visait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshitari Kenya
No Speed No life
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 27
Localisation : en trins de jouer de la batterie

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Jeu 7 Mar - 13:09

Oui il n'était pas convainquant il le savait très bien, mais comment grondait une beauté pareil? Comment les gens pouvaient faire une chose pareil? Bande de monstres va! Il fallait croire d'après ces dires que Kin-chan non plus ne savait pas grondait Hanabi qui pourtant était un peu plus agressive que sa Hime d'amour qu'il aimait trop. Il était presque sur que la griffonne ne se serait pas contenté de crier pour faire fuir les femelles, heureusement d'ailleurs que Hime était une pacifiste dans l'âme, car se faire croqué par un dragon sa ne doit pas pardonné, surtout qu'avec leurs grandes robes elles n'auraient pas pu fuir vite et loin. Tiens c'étaient les même a qui il avait sourit la veille pour les encourager à faire les gentilles femmes de ménages, comme quoi il était un grand charmeur au fond.

Kenya sourit au plus jeune et s'étira autant qu'il lui était possible de le faire sans se briser quelque chose, bon sang que sa faisait du bien! Il avait dormit comme un bébé malgré que le réveil fut brutal et bruyant. Il était donc temps de partir, avant de monté sur sa chérie d'amour qu'il aimait, le châtain remarqua quelques provisions que les jeunes filles avaient du déposaient pour leurs voyage. Nickel sa coûterait moins chère que de se nourrir dans une auberge. Il prit donc le sac et se l'accrocha autour de la taille, ne pouvait pas le mettre sur son dos, sa le gênerait pour prendre son épée si besoin il y avait, bon il avait déjà son sac en bandoulière mais qu'importe, il fallait garder les vivre pour le voyage! Il monta donc sur sa princesse qui prit son élan avec plaisir pour s'envoler, le voyage ne serait pas trop épuisant pour elle de toute manière, elle pourrait très bien allé jusqu'a la troisième île en une journée et demi sans avoir besoin de faire de pause, mais ce n'était pas le cas d'Hanabi, il allait donc falloir que le duo ralentisse le rythme.

Une fois dans les air l'aventurier châtain avait le sourire aux lèvres, y'avait vraiment que ça de vrai! Voler, sentir le vent sur son visage ainsi que la vitesse, surtout la vitesse d'ailleurs. Hime semblait vouloir aller vite et semer au plus vite le second duo, mais non il fallait être gentille cette fois-ci et les attendre, elle commença donc son petit déjeuner en chassant quelques mouette, c'était pas les meilleurs en bouche mais sa la nourrissait plutôt bien, faisant exprès de les tuer en vol pour les laissé tomber et partir en vrille pour les rattraper avant qu'elles ne tombe dans l'eau, une vraie gosse, il ne fallait pas jouer avec la nourriture! Quand elle remonta la mouette à la bouche et commença à voler au dessus de Kintaro et Hanabi. Kenya siffla pour avoir l'attention du plus jeune.


"Tiens mange ça." Déclara Kenya en laissant tomber en sandwich.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tooyama Kintaro

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Dort sur la branche d'un arbre

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Club : Shitenhouji

MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    Ven 22 Mar - 16:22

Soupirant de soulagement en voyant que Kenya ralentissait sa dragonne, il les regarda s’amuser dans les airs. Kintaro caressa doucement le cou de son familier chéri. Même si elle était douée, elle n’aurait jamais tenu à l’allure d’Hime. Même s’il préférait avoir les deux pieds sur la terre, l’aventurier aux cheveux rouges adorait ces moments avec la griffonne. Sentir chaque mouvement d’Hanabi, cette communion entre eux. Elle était sa meilleure amie, et ce, jusqu’à la fin.

Un mouvement sur les cotés attira son œil et un sourire amusé apparut sur ses lèvres en voyant le manège de l’autre duo. Ils avaient l’air de s’éclater à faire des figures dans les airs et à chasser ses pauvres mouettes qui n’avaient rien demandé. Kintaro posa son regard sur le derrière de la tête d’Hanabi en plissant les yeux.


« - Ne pense même pas à l’imiter, Hanabi… grogna-t-il légèrement»

Il connaissait son familier et il savait qu’elle prendrait ça pour un défi et voudrait lui montrer ce qu’elle savait faire. Mais le roux n’était pas vraiment prêt à virevolter dans tous les sens… La griffonne poussa un léger cri mais continua à voler en ligne droite…

Kintaro releva la tête au sifflement et sourit en attrapant le sandwich au vol. C’est vrai qu’il commençait à avoir faim.

« - Merci, Kenya… cria-t-il pour être sûr que le châtain l’entende »

Enlevant l’emballage, il croqua avec plaisir dans le pain. Comme on le disait l’appétit vient en mangeant et maintenant qu’il avait commencé, il se découvrait une faim de loup… Le roux en garda un morceau et se pencha sur l’encolure de sa griffonne pour lui donner. Hanabi l’avala d’un coup, continuant son vol et Kintaro se rassit correctement. Il se doutait que ce ne serait pas suffisant mais cela ferait l’affaire pour le moment. Elle irait chasser quand ils arriveraient sur l’île. Cependant, la griffonne ne semblait pas vraiment d’accord puis lorsqu’un oiseau lui passa sous le nez quelques minutes plus tard, elle accéléra pour le courser.

Le roux écarquilla les yeux à l’augmentation de la vitesse et se coucha sur elle en resserrant ses doigts sur les plumes. Heureusement qu’ils s’étaient entraîné à bouger dans tous les sens dans les airs, au cas où ils doivent combattre dans ce cas de figure car sinon, il se sera déjà mis à crier. Vraiment, il n’aimait vraiment pas ça… En plein combat, pas de problème vu qu’il était plus concentré sur son adversaire qu’autre chose, mais là… Son élément n’était pas la terre pour rien… Le roux inspira profondément pour se détendre et essayer de profiter des sensations. Fermant les yeux, il agrippa un peu plus fortement les plumes lorsqu’Hanabi ferma les ailes pour piquer et attraper l’oiseau entre ses serres pour pouvoir le manger ensuite. Elle reprit de l’altitude. Kintaro finit par rouvrir les yeux en soupirant de soulagement. La griffonne lâcha un cri ressemblant à un rire, se moquant ainsi de son maître, ce qui fit apparaître une moue sur les lèvres de celui-ci.


« - Je t’avais dit non… dit-il en la frappant légèrement, mais son sourire démontrait qu’il ne lui en voulait pas vraiment. Mais prévient au moins la prochaine fois. Histoire que je me prépare et que je profite un peu… C’était un peu trop soudain, là… »

Hanabi recommença son vol tranquille et attendit que Kintaro se soit remis totalement de son action pour tourner la tête et le regarder du coin de l’œil. L’aventurier soupira légèrement et resserra ses jambes, reprenant les plumes entre ses doigts. Il pouvait bien lui faire plaisir. C’est pas comme si elle voulait souvent s’amuser comme ça. Inspirant profondément, il mit totalement de coté son instinct animal qui lui criait de retourner sur terre.

« - Je vais finir par acheter une selle pour pouvoir me tenir et m’attacher solidement… déclara le roux. Mais vas-y… Tu peux y aller je suis prêt cette fois… Mais pas trop fort quand même… »

La griffonne commença des légères figures et voyant que le roux semblait les supporter, elle corsa un peu les choses. Elle continua ainsi pendant quelques minutes, se défoulant, profitant de cet instant. En voyant l’île qu’ils visaient, elle accéléra pour se poser. A peine les pattes au sol, Kintaro sauta de son dos et s’allongea sur le sol, son instinct reprenant le dessus.

« - Oh sol chéri, je ne te quitterai plus… Tu m’as tellement manqué… »

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Kenya X Kintaro] La vie d'aventurier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ednoc le vertueux [Aventurier]
» Le Kenya et Moa...
» Brennan Rox [Aventurier & Herboriste]
» Gurth Dum Hangus [Vendeur & Aventurier] [Validé]
» Nym Héliastori [ Aventurier / Ecrivain ][Validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prince Of Tennis RPG ::  :: Une autre histoire-